Qualité de l’air : un nouveau souffle pour le territoire

Le trafic routier, le chauffage au bois et la topographie non idéale du territoire rendent aujourd’hui difficile le maintien d’une bonne qualité de l’air sur le territoire. Pourtant, l’air constitue un enjeu majeur de santé publique et se doit donc d’être de la meilleure qualité possible.

Comment Annemasse Agglo parvient-elle à proposer des solutions efficaces ? Dans quels domaines ? Comment, en tant qu’habitant, chacun peut-il y contribuer ?

L'agglo qui vous fait respirer... le bonheur

Annemasse Agglo se met en scène dans une campagne de communication publique originale en ce début 2019. Sous la thématique globale de l’environnement, la qualité de l'air en est un pilier.

Exemplaire en termes de mises en œuvre pour préserver la qualité de l’air, la collectivité s’investit dans les secteurs des transports, du logement ainsi que de l’industrie, au sein de son Plan Climat Air Energie Territorial.

Et ça fonctionne ! Le territoire a été lauréate au niveau national de l’appel à projet « Villes respirables en 5 ans ».

L'air et l'énergie sur l'agglo en quelques chiffres...

chiffres clé air

« Villes respirables en 5 ans » : la garantie d’un air plus sain pour ses habitants

ville respirable

L’agglomération annemassienne a remporté l’appel à projet national « Villes Respirables en 5 ans » lancé par le ministère de l’Ecologie en 2016, qui valorise alors la collectivité et son territoire pour les mesures exemplaires pour l’amélioration de la qualité de l’air qu’elle met en œuvre afin de garantir, dans un délai de 5 ans, un air plus sain à ses habitants

Annemasse Agglo peut donc compter sur un appui financier et méthodologique de l’Etat et de l’ADEME, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie. 

Côté logement, un dispositif d’aide pour changer son poêle à bois polluant : la prime chauffage bois

prime chauffage bois

Le premier facteur de pollution du territoire étant le chauffage individuel au bois, Annemasse Agglo a lancé une Prime Chauffage Bois pour préserver la qualité de l’air, intérieur comme extérieur.

Pour encourager les habitants de son territoire à remplacer leurs appareils de chauffage vétustes par un appareil moins polluant et plus performant, Annemasse Agglo accorde une prime de 1000 €, depuis janvier 2017.

>> Toutes les infos sur la page spécifique « Changer mon poêle avec la Prime Chauffage Bois »

Côté transports : le développement des mobilités durables

tram annemasse genève

Les nouvelles manières de se déplacer deviennent possibles petit à petit sur le territoire et répondent aussi à l’enjeu de préservation de la qualité de l’air.

La mise en service du bus à haut niveau de service Tango et le renouvellement de la flotte de bus par des véhicules avec système de filtre à particule performant ont déjà contribué à réduire l’impact des transports sur la qualité de l’air.

Par ailleurs, la voie verte du Grand Genève permet de parcourir une grande partie de l’agglomération et de poursuivre son chemin vers Genève, en vélo, trottinette, skateboard, etc. Mise en service en 2018, elle profite à bon nombre d’habitants qui l’utilisent pour leurs activités de loisirs le week-end et/ou pour aller au travail en semaine.

D’autre part, les mises en service du Tram Annemasse-Genève et du Léman Express fin 2019 permettront d’endiguer la circulation en voiture individuelle au sein de la Métropole du Grand-Genève. Au-delà de symboliser une réussite de coopération à l’échelle transfrontalière, ce projet permettra aussi de préserver l’air que nous respirons tous, français comme suisses.

Pour permettre les déplacements nécessitant une voiture individuelle, Annemasse Agglo s’est engagée avec Citiz, réseau coopératif d’opérateurs d’autopartage, afin de mettre en place des véhicules sur son territoire, pour permettre à ceux qui n’ont pas de véhicule personnel de pouvoir se déplacer lorsqu’ils ne peuvent pas le faire en transports en commun ou via des moyens doux, et aux familles qui possèdent deux voitures de n’en conserver qu’une et d’avoir la possibilité, à certains moments, d’en avoir deux en en louant une en autopartage, selon leurs besoins.

>> Consultez notre dossier thématique « Annemasse Agglo révolutionne la mobilité de son territoire »

Côté industrie : des travaux durables et responsables avec les chantiers air-climat

chantiers air climat

Les chantiers « air-climat » sont des chantiers sur lesquels la collectivité impose aux entreprises y travaillant des obligations : bâchage des camions, arrosage des pistes de circulation, pédiluves pour les roues des camions, isolement des zones de travaux, limitation de vitesse, etc. Le tout afin de limiter les particules polluantes dans l’air - donc la pollution atmosphérique - aux abords des chantiers

Afin de pouvoir systématiser ce type de chantiers, certains ont été définis comme des chantiers tests : le P+R Jean Monnet et le tram Annemasse-Genève. Des conditions de réalisation des travaux ont alors été fixées dans les cahiers des charges soumis aux entreprises, présentant des mesures concrètes à appliquer pendant les travaux pour réduire les poussières.

Ces chantiers ont alors été équipés d’appareils de mesures permettant de connaitre les concentrations en particules en suspension et oxydes d’azote sur et aux abords des chantiers. Chaque semaine, un bulletin de la qualité́ de l’air des chantiers a été́ communiqué aux maîtres d’œuvres ainsi qu’aux partenaires de l’agglomération. Ces bulletins ont servi à pointer au fil de l’eau les impacts des travaux. Le pas de temps hebdomadaire a permis aux responsables des chantiers de déterminer avec le plus d’efficacité́ quelles opérations ou quels moments de la semaine présentent les plus forts risques. En fonction, des actions préventives ou correctives sont mises en place.
Ces chantiers tests ont permis de tester l’efficacité des mesures. A termes, il s’agit de systématiser cette pratique pour la rendre obligatoire sur l’ensemble des chantiers portés par la collectivité.

Transition énergétique : Annemasse Agglo met toute son énergie pour en consommer moins

Sur le territoire de l’agglomération, les logements sont responsables de près d’un tiers des émissions de gaz à effet de serre. De plus, 47% des logements privés ont été construits avant les premières réglementations thermiques. Face à ce constat et dans un contexte de changement climatique de plus en plus délicat, Annemasse Agglo s’engage depuis plusieurs années à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports et des loisirs. Par quels biais la collectivité s’investit-elle ? Quelles actions concrètes sont mises en œuvre ? Comment les habitants peuvent-ils contribuer à cette démarche ?

Un territoire d’excellence de la transition énergique et écologique

territoire à énergie positive pour la croissance verte

Annemasse Agglo a remporté l’appel à initiative national "territoires à énergie positive pour la croissance verte", porté par le ministère de l’environnement.

Elle s’est donc vu attribuer une aide financière pour accompagner des projets. La collectivité a d’ores et déjà pu mettre en place un dispositif d’accompagnement pour la rénovation des copropriétés : « Chaud dedans ! ».

Chaud dedans !

Afin d’accompagner la rénovation des copropriétés énergivores du territoire, Annemasse Agglo a lancé « Chaud dedans ! », un dispositif dédié aux copropriétaires qui profitent alors d’un accompagnement technique gratuit et personnalisé, ainsi que d’un accompagnement financier global et de subventions.

Une première copropriété a été rénovée en 2018 grâce à ce dispositif sur le territoire. Après 8 mois de travaux, les habitants de cette copropriété construite en 1961 profitent aujourd'hui d'un gain énergétique estimé à 56% ! De "E", la copropriété est maintenant classée "C".

copro chaud dedans avant après

>> Consultez la page « Rénover ma copropriété avec Chaud dedans ! »

>> Consultez l’actualité « "Chaud dedans" : premiers résultats avec la première copropriété ayant profité du dispositif ! »

REGENERO, une plateforme pour toutes les informations pour rénover son logement

REGENERO _ Dans les coulisses de REGENERO from REGENERO en videos on Vimeo.

 

La plateforme de rénovation énergétique REGENERO est un service public et indépendant. A l’échelle du genevois français, elle s’adresse aux habitants du territoire dans la rénovation de leurs logements, notamment d’un point de vue énergétique, en les accompagnant dans leurs projets : informations, conseils technique et financier, diagnostic, modélisation du projet, mise en relation avec des professionnels, etc.

RENEGERO propose aujourd’hui ses services via un portail numérique d’information et des permanences pour rencontrer les porteurs de projet.

Avec ce service, il s’agit de permettre aux habitants de faire des économies d’énergie, d’améliorer leur confort, d’augmenter la valeur patrimoniale de leur bien et, in fine, de protéger l’environnement.

logo regenero

>> En savoir plus sur REGENERO

>> Consultez notre dossier thématique « Annemasse Agglo s’engage pour la transition énergétique »

 

Les 7 gestes pour préserver la qualité de l’air au quotidien

qualité de l'air aérer son logement

La qualité de l’air est aussi entre vos mains ! Pour la préserver, pensez à quelques gestes simples

  • Ne brûlez pas vos déchets à l’air libre
  • Aérer votre logement 5 à 10 minutes par jour, pour renouveler votre air intérieur
  • Ne surchauffez pas votre logement
  • Privilégiez dès que possible les transports en commun ou le covoiturage
  • Adoptez une conduite apaisée si votre utilisez votre voiture personnelle
  • Favorisez le télétravail si vous en avez la possibilité
  • Si vous vous chauffez au bois, respectez les bonnes pratiques (allumage par le haut, bois de qualité, entretien de votre appareil de chauffage, etc.)

-

L’ensemble des mises en œuvre dans le cadre de la préservation de la qualité de l’air est intégré au Plan Climat Air Energie Territorial, document cadre de la collectivité dans les domaines de l’air et de l’énergie.

De manière générale, la prise en compte de l’air comme facteur essentiel de l’aménagement du territoire est une réalité qui prend également sa place dans l’élaboration du Schéma de COhérence Territorial (SCOT), document cadre de l’aménagement du territoire de l’agglomération. Preuve que la qualité de l'air est une priorité.

A lire dans ce dossier

Concertation publique sur la ViaRhôna : découvrez le bilan !

Mobilité

27 décembre 2018

Dans le cadre du projet d'aménagement d'une véloroute que l'itinéraire européen de la ViaRhôna, Annemasse Agglo a lancé une concertation publique. Découvrez le bilan de cette phase de consultation.

Lire l’actualité

Annemasse Agglo lance une étude sur le chauffage des logements. Participez !

Développement durable

24 décembre 2018

Accompagnée par un cabinet d'études, Annemasse Agglo lance une enquête visant à améliorer la connaissance du parc d’appareil de chauffage au bois sur l’agglomération.

Lire l’actualité

La maison de la mobilité et du tourisme a ouvert ses portes !

Mobilité

11 décembre 2018

Lieu unique en France, la maison de la mobilité et du tourisme regroupe les offres de service de l'office de tourisme des Monts de Genève et du réseau TAC, pour accompagner les nécessaires évolutions de nos mobilités.

Lire l’actualité

Actions et projets

Actions et projetsSe déplacer

La voie verte du Grand Genève, pour toutes les mobilités douces

Une voie verte, pour se déplacer autrement

La voie verte du Grand Genève est le projet phare de l’agglo concernant les modes doux. Elle traverse Annemasse Agglo sur 12 km depuis la frontière Suisse jusqu’à Bonne. Côté Suisse, elle se poursuit vers le centre de Genève. Côté Bonne, elle se prolongera en direction de Chamonix sur l’itinéraire Léman Mont-Blanc.

Voir l’article