La nuit est belle sur l'agglo le vendredi 23 septembre

Actualité publiée le 29 août 2022

L'ensemble des communes de l'Agglo participent à la troisième édition de "La nuit est belle !" : une soirée d'extinction de l'éclairage public sur le territoire du Grand Genève, le vendredi 23 septembre. Une action symbolique, doublée d'un événement festif, destinés à sensibiliser l'ensemble des acteurs du territoire - collectivités, habitants, acteurs privés, entreprises... - aux impacts de la pollution lumineuse.

Visuel La nuit est belle 2022

Une action symbolique et de nombreuses animations locales

Eteindre les éclairages publics le temps d’une nuit, voici l'invitation lancée par le Grand Genève à l'ensemble des communes et collectivités sur son territoire dans le cadre de l’événement "La nuit est belle !".

Une opération transfrontalière singulière qui, pour sa deuxième édition en 2021, avait mobilisé 178 communes.

L'ensemble des communes de l'Agglo répondent présentes pour cette édition 2022 : elles éteindront toutes leur éclairage public la nuit du vendredi 23 septembre. L’occasion pour elles d’affirmer leur engagement en faveur d'une approche de l'éclairage public plus durable et d'une diminution de la pollution lumineuse.

En parallèle de l'extinction de l'éclairage public, de nombreuses actions pédagogiques et de sensibilisation sont organisées sur le territoire. Alors, profitez de la douceur de cette première nuit d’automne et dites-vous que décidément, la nuit est belle dans le Grand Genève !

 

 

 

Pourquoi éteindre l’éclairage public nocturne ?

L’éclairage artificiel intensif engendre une pollution lumineuse qui se révèle nocive à plusieurs niveaux : elle a un impact sur la biodiversité (faune, flore, habitats naturels...), la santé humaine (troubles du sommeil), mais aussi notre rapport au patrimoine nocturne (observation du ciel et des étoiles). L'éclairage nocturne représente également d’importantes consommations d'énergie qu’il convient de maîtriser, d’autant plus dans le contexte actuel de crise énergétique.

L'éclairage public représente 18% de la consommation d'énergie des communes, soit 37% de leur facture d'électricité. Source ADEME.

Après une première version orientée astronomie et observation céleste, une seconde sur la biodiversité nocturne, cette troisième édition sera précisément axée sur les économies d’énergie.

 

On éclaire comment sur le territoire de l’Agglo ?

Au-delà de cette soirée événement, de nombreuses communes ont déjà mis en place sur leur territoire des extinctions d'éclairage nocturne pérennes. Parmi les pionnières, mentionnons Saint-Cergues, Juvigny, Machilly et Lucinges, éteignant toutes leurs éclairages entre minuit et 5h (6h pour Lucinges). Saint-Cergues va même encore plus loin en éteignant totalement tout l’été.

Du côté de Vétraz-Monthoux, suite à un sondage de la population faisant état de 94 % de répondants favorables à une extinction nocturne de l’éclairage public, la commune leur emboitera le pas en instaurant une extinction de l'éclairage public de minuit à 5h dès le lendemain de l'événement, le samedi 24 septembre.

Les communes de Bonne et Cranves-Sales ont quant-à-elles mis en place une extinction partielle de 23h à 5h.

Les communes plus urbaines réfléchissent également à leur stratégie d'éclairage public : c'est le cas pour Ambilly et Ville-la-Grand, sans nécessairement faire le choix d'une extinction totale.

Du côté d'Annemasse, la ville s’est engagée activement dès 2016 dans une stratégie de lutte contre la pollution lumineuse qui s'est notamment traduite par le renouvellement des candélabres en technologie LED avec abaissement lumineux en cœur de nuit. Elle pratique également une extinction sur les corridors biologiques, notamment en bords d’Arve, entre minuit et 5h (plus d'informations par ici).

La commune de Gaillard déploie également une stratégie lumière sur son territoire, que vous pouvez découvrir en vidéo ci-dessous.

À Gaillard, l'engagement écologique de la commune est mis en lumière par sa stratégie d'éclairage public nocturne. De 23h à 5h du matin, seul 30% du territoire reste éclairé par des points lumineux progressivement passés en LED. Des actions qui ont un impact direct sur la consommation énergétique, la préservation de la biodiversité, mais aussi la qualité de l'ambiance lumineuse.

 

Repenser nos consommations d’énergie, c'est plus que l'histoire d'une nuit !

Un schéma directeur de l'énergie est en cours de consolidation sur le territoire d’Annemasse Agglo. Il permettra la définition et le déploiement d'un plan d'action destiné à réduire les consommations énergétiques du territoire et développer les énergies renouvelables locales, avec au programme : la rénovation des bâtiments publics et des logements, plus de mobilité cyclable et d’alternatives à l’autosolisme, mais aussi l’accompagnement des entreprises et des citoyens dans la transition énergétique…

Les actualités de la même catégorie

Forum ouvert "Le samedi qui peut tout changer" : participez à l'élaboration du territoire transfrontalier de demain

Développement durable

23 septembre 2022

Samedi 1er octobre, les habitantes et habitants du Grand Genève sont conviés à plusieurs forums ouverts sur le territoire pour accélérer la transition écologique de notre territoire.

Lire l’actualité

Pic de pollinisation de l'ambroisie et allergies : comment lutter efficacement contre cette plante envahissante ?

Développement durable

27 juillet 2022

Du mois d'août au mois de septembre se produit un pic de pollinisation de l’ambroisie, une plante envahissante au pollen très allergisant… Propriétaires, locataires, exploitants… la lutte contre l’ambroisie est l’affaire de tous !

Lire l’actualité

Alerte sécheresse renforcée en Haute-Savoie : les consignes à respecter sur l'Agglo

Développement durable

21 juillet 2022

La sécheresse s'intensifie en Haute-Savoie : l'ensemble du territoire de l'Agglo passe en alerte renforcée. Découvrez les consignes à respecter pour préserver la ressource en eau.

Lire l’actualité